Choderlos de Laclos et Philippe  Égalité - La plus dangereuse des liaisons

Choderlos de Laclos et Philippe Égalité - La plus dangereuse des liaisons

12,20 €Prix

Présentation et notes historiques de Marie-Thérèse Bouyssy

 

En 1791, en pleine Révolution, paraissent des lettres signées Choderlos de Laclos et Philippe d’Orléans, dit Égalité. Par leur noirceur, leur ton et leur cynisme, elles forment dans cette période troublée l’équivalent sur le plan politique des lettres de Madame de Merteuil au vicomte de Valmont dans les mœurs.

Elles évoquent une page passionnante de notre histoire. Choderlos de Laclos était alors la tête pensante du clan Orléans et Philippe Égalité tentait de prendre la place du roi. Ces lettres sont vraisemblablement fausses. Dans le style des Liaisons, elles visent à noircir le clan Orléans très puissant alors.

Il s’agit donc de faux, mais d’un faux qui a une portée tant historique que littéraire parce qu’il est signé Laclos et Orléans avec toutes les résonances que ces noms seuls peuvent produire.
Rassemblées par les éditions La Bibliothèque pour la première fois et selon un ordre chronologique, ces lettres réservent une dernière surprise : celle de former un roman par lettres, certes lacunaire, elliptique, mais étonnamment cohérent. Écrite sans doute à plusieurs mains, certainement à divers moments, cette œuvre collective peint le couple Orléans-Laclos, reflet assez sombre, plus saisissant encore, des Valmont-Merteuil.

 

120 pages, 2 illustrations – ISBN 978-2-909688-05-3

0