Et la Bibliothèque ?

Ce que La Bibliothèque apporte… quelques livres, une centaine au catalogue, hors du temps, des modes. On aimerait que ce soient des licornes.
Il y a un hors du temps qui est du temps, parfois bien plus que le présent cannibale, il permet de le voir s’écouler ou il touche à la généalogie, c’est-à-dire à ce qui s’est joué et nous a façonné sans qu’on le sache.
Quant aux licornes, elles nous parlent du vivant et de son luxe, d’une nature qui imagine et nous fait imaginer et qui est aussi notre sol, le seul.  
La Bibliothèque est saisonnière. Automne, hiver, printemps, été. Parfois il y a une saison morte. Le choix, le plaisir, la langue, est-ce habitable ? Un livre est une monade, une île...
Et puis le livre a ses armes. Le toucher, l’encre, le papier. La couverture est réalisée au plomb et le papier de différentes couleurs est choisi avec l’auteur, le préfacier ou le fantôme de l’auteur si celui-ci n’est plus et qu’il n’y a pas de maître d’œuvre. Au bout, c’est une mosaïque colorée de petits rectangles 12/17. Et puis les pages sont cousues pour ne pas s’envoler.

Vous êtes à La Bibliothèque, vous entrez dans un monde, un pli, un repli… Bienvenue